Forum de l'association de jeux de rôles, GN, Trollball (et bien plus), Épées en Mousse et Têtes de Troll
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ville: Oklandie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Ville: Oklandie   Sam 23 Mai - 21:39

Oklandie

La ville d'Oklandie et sa province:

Oklandie est la capitale de la province septentrional de Deogard, sise entre la bordure occidental de la sombre forêt d'Eraven et les contrefort des montagnes naines, au nord. Elle est en outre frontalière du territoire de la cité elfique de Vaërendil à l'ouest et de la Norska, au nord.
Le Deogard est en fait constitué, pour sa plus grande partie, par la plaine alluviale du Kanhia, le grand fleuve d'Eden, qui prend sa source au sud des montagnes naines, guère loin d'Oklandie elle-même.

Sa situation géographique et sa proximité avec les montagnes lui donnent un climat relativement sec, avec des étés chauds mais également des hivers longs et glacials: tous les habitants gardent le souvenir, vieux de plusieurs générations, du Rude Hiver, durant lequel le Kanhia pouvait être traversé à pieds. En dépit de cela, les conditions de vie restent tout à fait acceptables en Deogard, d'autant plus que les nombreux affluents du Kanhia offrent de l'eau en quantité et des voies de communications aisées à ses habitants.
C'est d'ailleurs sur un influent du Kanhia, la rivière Zeepe, que fut construite la ville d'Oklandie, à l'époque de l'établissement de l'Empire Eden: la ville est sillonnée de canaux, et la rivière est si large par endroit qu'il existe de nombreuse constructions sur pilotis, pour gagner de l'espace dans une ville sans cesse grandissante. En effet, en dépit de sa position stratégiquement peu sûre, en première ligne face à une attaque norzerk et proche des terres des hostiles Elfes Sylvains, Oklandie connaît une activité économique florissante, notamment grâce au commerce entre les Nains et le reste de l'Empire Eden.

Les nombreuses marchandises transitant par cette ville, qu'il s'agisse du métal, de l'artisanat rayonnant et des armes des Nains ou de la laine et des denrées alimentaires impériales, harengs des côtes occidentales et céréales des plaines centrales, génèrent une intense activité commerciale, qui a favorisé à Oklandie l'émergence d'une classe marchande, qui ne tarda pas à se structurer, moins d'une décennie après la fondation de la ville, en une puissante organisation commerciale, nommée "La Hanse Kanhéenne", qui tire son nom du grand fleuve Kanhia. Du fait de l'absence d'une noblesse ancienne et autochtone à Oklandie lors de sa fondation, c'est la Hanse Kanhéenne qui s'imposa comme garante de l'autorité impériale. Aujourd'hui encore, la ville, et le reste de la province, est dirigé par un Conseil, composé de représentants élus, issus des familles et guildes les plus influentes de la ville.

La ville d'Oklandie est connue dans tout l'Empire pour sa population d'origine diverse: il n'existe en effet peu de races civilisées qui n'ait pas une communauté, de quelque taille qu'elle soit, à Oklandie: Surdiks, Nains, Norzerks, Elfes et Edens (ces derniers représentent environ un tiers de la population) vivent à Oklandie dans une harmonie relative. Cet équilibre si rare, et si bénéfique pour la ville, vient du système de gouvernance adopté par la Hanse Kanhéenne, au temps des origines de la ville: en effet, au Conseil sont représentés toutes les races, et les postes au sein de celui-ci sont généralement attribués selon les prédispositions naturelles de chaque race.
Ainsi, par exemple, les deux poste de "Wachtmeest", Maîtres du Guet et véritables chefs des armées, sont de coutume tenu par un Nain et par un héritier d'une honorable famille guerrière du Deogard, tandis que le "Afgevenmeest", qui régule les taxes de la ville et gère les différents commerciaux, est traditionnellement un Surdik. Il existe de nombreux exemples semblable, comme le "Wolmeest", qui gère l'importante activité du tissage et du foulage de la laine: ce poste est toujours détenu par un représentant de la Guilde des Fouleurs, qui est généralement un Eden du Deogard, étant donné l'habileté de ce peuple au tissage et dans le négoce.

La grande puissance détenue par les marchands de la Hanse Kanhéenne et par les maîtres des guildes (qui sont également souvent membres de la Hanse) les a poussés, en de nombreuses reprises au cours des siècles passés, à s'affranchir de l'autorité impériales, voire à la défier, pour pouvoir mener leurs négoces ainsi qu'ils l'entendaient ou conserver leurs nombreux privilèges. De plus, le Conseil, au sein duquel la Hanse détient une influence considérable, a souvent soutenu à mots plus ou moins couvert la politique agressive de celle-ci vis-à-vis de l'Empire, d'autant qu'une large part du Conseil est formé de non-Impériaux. Cet état de fait, guère secret à Oklandie, n'est d'ailleurs pas forcément pour déplaire à la population, pour qui l'Empire se manifeste plus souvent par la présence de collecteurs d'impôts que de soldats pour défendre les frontières contre les incursions Norzerks. Ainsi, depuis maintenant plusieurs années, la rumeur court à Oklandie et dans les villages alentours, que le Conseil chercherait à s'affranchir définitivement de l'autorité distante de l'Empire, et de faire du Deogard un pays indépendant, cosmopolite et libre de l'influence des autres Edens.
Cependant, qui pourrait distinguer les rumeur colportées par un charretier inculte, rapportant les divagation d'un soldat alcoolisé des motivations réel du subtil Conseil d'Oklandie ?

La ville d'Oklandie même est faite de bâtiments en bois et en terre, dont les colombages se rejoignent presque au dessus des innombrables ruelles sales et tortueuses. Hormis les ateliers de foulage ou de tissage de laine qui parsèment la ville, peu de bâtiments sont construits en pierre, mais l'un d'entre eux se démarque: au centre d'Oklandie, à coté de la Grande Halle, se trouve la Curie Kanhéenne, le coeur du pouvoir impériale en Deogard, qui abrite également le siège de la Hanse. Son donjon, une immense tour de plus de 25 pieds de haut, est visible à des lieues dans les plaines alentours.
En-dehors d'Oklandie, la population est répartie dans de petits villages, souvent fortifiés et quelques peu repliés sur eux-mêmes, du fait de la pression exercée par les razzias régulière des Norzerks ou par la menace que représente la forêt d'Eraven. De nombreux relais et postes de commerce, le long des cours d'eau, sont au fil du temps devenus des villages, voire de petites villes pour les plus importants, et abritent une population d'origine variée. Toutefois, dans la province du Deogard, hors d'Oklandie elle-même, c'est la population Eden autochtone, les Deogardeer ("ceux qui habitent le Deogard") qui composent la plus large part de la population.

Ses habitants:
Les Deogardeer sont la population autochtone du Deogard, établis sur ces terres bien avant la proclamation de l'Empire Eden. Les Deogardeer sont  des négociants réputés, et la Hanse Kanhéenne possède des comptoirs dans tout l'Empire, jusqu'à la méridionale Jilde.
Bien que se considérant comme partie intégrante de l'Empire, et tirant même une fierté non-négligeable de la défense de sa frontière nord, les Deogardeer restent fortement attachés à leurs terres et à leurs traditions, ainsi qu'à leur identité propre au sein du vaste Empire Eden. Très ouverts et en général affables envers autrui, ce sont néanmoins des gens fiers, durs à la tâche et obstinés. En effet, hors de la ville d'Oklandie elle-même, le pays est exposé aux raids fréquents des Norzerks ou des Orks, ce qui a contribué, au fil des générations, à faire des Deogardeer, en particulier ceux vivant près de la frontière, de rudes guerriers, disciplinés et habitués à se battre pour défendre leur foyer.
Les troupes Deogardeer, organisées en milices professionnelles, sont commandées par des officiers issus du rang, et souvent forts de plusieurs années d'expériences. Les habitants du Deogard, qui sont également de fins archers, ont l'habitude de combattre en tant que force d'infanterie lourde, leurs terres se prêtant peu à l'élevage de chevaux. Armés de longue piques de frêne qu'ils manient avec talent, de boucliers ronds portés à l'avant-bras, et protégés par de solides armures de cuir et de fer, les Deogardeer combattent en formations serrées, nommées "Klauwaert", ce qui leur a permis à de nombreuses reprises de vaincre les féroces Norzerks, et d'établir leur réputation de fantassins d'élites dans tout l'Empire, et au-delà.

Culture et traditions:
Les Deogardeer sont particulièrement attachés à leurs traditions et à leurs coutumes: aux dires des habitants d'autres provinces, ce sont même des gens particulièrement superstitieux. De plus, certaines de ces coutumes, comme le "Aringsdagg", qui consiste à suspendre quatre poissons séchés devant sa maison le premier jour de l'hiver, semblent particulièrement obscures aux yeux des étrangers.

La "Grand'foire" est une fête ancestrale en Deogard, et de loin la plus importante. Bien qu'avec le développement du commerce et la croissance d'Oklandie, son importance en ai été décuplée, les origines de cette foire commerciale remontent, selon certains, bien avant la fondation de l'Empire. Durant cette fête, les notables de la ville dirigent une procession, à laquelle se joignent danseurs, troubadours et citoyens passablement éméchés, à travers la ville, jusqu'à la Grande Halle, où l'un des notable fait brûler un cep de vigne, un épi de blé et un hareng séché afin de d'apporter chance dans les affaires, fertilité aux terres des fermiers, et abondance aux pécheurs.


S'ensuivent alors deux jours de fête, où les marchands de la Hanse offrent de nombreux repas aux habitants, où divers spectacles sont organisés, et où le vin et l'eau-de-vie coulent à flot.  Après ces festivités, la Foire commence: il s'agit d'un immense marché qui va, un mois durant, attirer les commerçants et les marchandises des quatre coins du continent.

Les traditions culinaires sont bien développés en Deogard, et à Oklandie en particulier. La ville est renommée pour la confection de fromages à pâtes dures et à l'odeur entêtante. De plus, les rivières et étangs alentours offrent de nombreuses espèces de poisson locales, dont d'énormes esturgeons à la chair particulièrement prisée, tandis que l'élevage de porcs est fort développé en Deogard. Les eaux-de-vie sont largement consommées, et généralement élaborée à partir de topinambours ou de fruits. Toutefois, le climat du Deogard permet la culture de la vigne, et les vins blanc issus de cépages locaux sont également fort appréciés. La spécialité locales la plus connue est le "doodaring": un plat à base de poisson, qui a été préalablement laissé fermenter toute une année dans un tonnelet avec de l'huile, de l'ail et d'autre ingrédients tenus secrets, ce qui lui donne une saveur unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ville: Oklandie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète
» [Résolu] Plantage lors du chargement d'une ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMTT Forum :: Activités :: GN 2015-
Sauter vers: